4, rue de la Carrière Mâle

61260 - Val-au-Perche

 

Association pour le

Droit de Mourir dans la Dignité

Délégation pour l'Orne

50, rue de Chabrol

75010 - Paris

               Accueil              Adhésion              Contact                admd.net                                                    

 

 

 

Un sondage de l’Ifop de décembre 2017 pour « La Croix » et le Forum européen de bioéthique montre une évolution majeure des Français sur les questions de procréation et de fin de vie.

En effet ce sondage, révèle une opinion publique en apparence très favorable à un changement de la législation sur ces sujets, laissant apparaître un libéralisme assumé en la matière. La grande majorité des Français souhaiterait ainsi une nouvelle loi sur la fin de vie.

 

 

Source

https//www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Ethique/Bioethique-quen-disent-Francais-2018-01-03-1200903245

 

 ---------------------------------------

 

Les États généraux 2018 de la bioéthique

 

"Quel monde voulons-nous pour demain ?" C’est sur cette question que s’ouvrent le 18 janvier 2018 les États généraux de la bioéthique. Ceux-ci doivent durer six mois et aboutiront à une nouvelle loi sur la bioéthique à la fin de l’année 2018.

Le cadre et les thèmes des États généraux

L’actuelle loi bioéthique du 7 juillet 2011 prévoit qu’elle doit faire l’objet d’une révision par le Parlement dans les 7 ans et que cette révision doit être précédée d’un débat public sous la forme d’États généraux organisés par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE).

Le CCNE lance donc une vaste consultation afin de recueillir l’opinion de la société française sur un certain nombre de thèmes.

Tous les citoyens sont invités à s’interroger et à débattre sur :

bullet l’avancée de la recherche dans les domaines de la reproduction, du développement embryonnaire et des cellules souches et le respect dû à l’embryon comme personne potentielle ;
bullet les techniques de séquençage et d’ingénierie génomique et les prémisses d’une médecine prédictive ;
bullet les dons et transplantations d’organes ;
bullet les données de santé, notamment au regard du développement des objets connectés et des risques d’atteintes à la vie privée ;
bullet l’intelligence artificielle et les robots et la responsabilité des professionnels de santé vis-à-vis de leur utilisation ;
bullet les neurosciences au regard du développement des techniques d’imagerie ;
bullet la relation santé-environnement et les responsabilités scientifiques et techniques de l’homme ;
bullet la procréation (PMA, GPA, etc.) ;
bullet la fin de vie (question sur la légalisation de l’assistance au suicide, politiques d’accompagnement pour les malades en fin de vie).

 

 

       Accueil                                                                                          

 

  _____________________________________

admd61 : Délégation départementale pour  l'orne

4, rue de la Carrière - Mâle

61260 - Val-au-Perche